Les 12 et 13 novembre 2019, les classes de TS1 et TS2 accompagnées de leurs professeurs principaux sont parties à la découverte du CEA CESTA de Bordeaux et de la Cité de l’Espace à Toulouse !

Mardi 12 novembre

Ce mardi, nous avons eu la chance de passer la journée au CESTA (Centre d’Etudes Scientifiques et Techniques d’Aquitaine). Nous avons été accueillis dès 9h avec un bon petit-déjeuner, très appréciable après plus de trois heures de bus ! Après quoi nous avons bénéficié d’une présentation du centre : il existe en fait une dizaine d’instituts de recherche CEA (Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives) en France. Certains sont des centres d’études civiles et d’autres, comme le CESTA à Bordeaux, sont dédiés aux applications militaires. Les scientifiques du CEA de Bordeaux travaillent donc en particulier à la conception de têtes nucléaires dans une logique de dissuasion. Leur principal outil de recherche : l’impressionnante installation du Laser Mégajoule.

Dans cet immense bâtiment de 300m de long, 150m de large et 50m de hauteur qui pourrait contenir l’Arc de Triomphe, les scientifiques étudient le phénomène hautement énergétique de fusion, rendu possible uniquement dans des conditions de température et de pression extrêmes. D’après le scientifique et responsable du département de communication que nous avons pu rencontrer, la fusion pourrait même constituer « l’énergie du XXIIème siècle ». Pour l’atteindre, des dizaines de faisceaux lasers sont concentrés sur une microbille contenant un mélange de deutérium et de tritium solidifié. Ces lasers délivrent en ce point une énergie lumineuse supérieure à un million de joules (d’où le nom du laser) en une fraction de seconde. Cette installation est constituée d’une chambre d’expérience dans laquelle se produit la fusion, et de quatre halls lasers dans lesquels les faisceaux lasers sont « grossis ». Il se trouve que tu nous avons eu la chance de visiter par petits groupes ce gigantesque bâtiment ! Bien évidemment la chambre d’expérience est interdite d’accès, mais en revanche nous avons pu voir un des halls lasers, digne d’un film de science-fiction !

L’après-midi, plusieurs salariés du CEA CESTA sont intervenus pour nous présenter leurs métiers et leurs parcours, tous aussi atypiques que variés. Il y avait aussi bien des ingénieurs que des techniciens, ce qui nous a montré que ces deux métiers étaient très complémentaires, et même un étudiant en alternance. Toutes ces personnes étaient la preuve concrète que tous les chemins sont possibles et qu’aucune voie n’est tracée d’avance ! Un des salariés était parti en CAP après sa classe de 3e, et avait finalement repris ses études des années plus tard pour intégrer une école d’ingénieur : il est aujourd’hui ingénieur au CEA. Une autre n’avait pas été acceptée en classe préparatoire après son bac : cela ne l’a pas empêchée de faire ce qu’elle voulait à savoir des études de mathématiques et d’être aujourd’hui ingénieure en programmation informatique. Un autre encore avait travaillé pendant 20ans dans le domaine de l’astrophysique à Paris pour aujourd’hui travailler dans un domaine totalement différent à Bordeaux. Tous partageaient un point commun : l’amour et la passion de leur métier qui leur permettait d’en apprendre plus tous les jours et ne jamais se lasser.

Finalement, nous avons tous repris le bus en fin d’après-midi pour partir vers notre deuxième destination à Toulouse, avec tous une phrase en tête : le CEA recrute ;)

Cliquez sur le fichier ci-dessous pour lire l'intégralité du compte-rendu des deux journées rédigé par Lucy, élève de TS2.

Sources des images :

Le laser mégajoule : https://www.setec.fr/realisations/cea-laser-megajoule-lmj

Le hall laser : https://www.ladepeche.fr/article/2014/11/17/1993044-laser-megajoule-pinede-gironde-dissuasion-nucleaire-in-vitro.html

Les jardins de la Cité : https://www.cite-espace.com/content/uploads/2019/06/B4A3140.jpg