un hommage à Raymonde Maous à Auschwitz

Le lundi 8 avril 2019, à l'occasion de leur voyage scolaire en Pologne et de leur visite des camps d'extermination d'Auschwitz I et Auschwitz II-Birkenau, les élèves de la classe de seconde 207 et leurs professeurs ont rendu un hommage particulier à Raymonde Maous (1901-1943), qui a donné son nom à la rue où a été construit notre lycée.
Ils ont rappelé son parcours d'enfant et d'adolescente rochefortaise, sa vie d'epouse et et de mère à Toulouse, son arrestation avec son mari René Hurstel en mars 1943 en raison de leurs origines juives, leur déportation de Drancy à Auschwitz par le convoi n° 61 et leur fin tragique à Birkenau début novembre 1943.
Les élèves ont déposé symboliquement des cailloux sur une stèle à la mémoire des victimes françaises des camps, ils ont lu un poème de Wisława Szymborska, puis déposé une photographie et une bougie. Ils ont associé à cet hommage les descendants de Raymonde Maous et René Hurstel, dont certains les ont aidés à reconstituer le parcours de ces déportés.
Préalablement avait été évoquée la mémoire de plusieurs prisonniers et déportés, juifs, résistants, ou simples citoyens polonais raflés par les nazis, ayant survécu à la captivité à Auschwitz, et figurant parmi les ancêtres de certains élèves de la classe.