Compte-rendu de la journée du 24 mars 2017

Annoncée depuis des semaines, la journée européenne des langues anciennes a eu lieu vendredi 24 mars. Elle a été fêtée bien au-delà des frontières de l'Europe puisqu'il y a eu des lectures publiques de l'Odyssée dans le monde entier, sur tous les continents, de l'Océanie à l'Amérique en passant par l'Afrique, dans 46 langues différentes.

            À Rochefort, notre intervention a été remarquée et suivie. C'était l'une des plus grosses concentrations de lecteurs au monde : un peu plus d'une centaine d'élèves ont quitté les collèges Grimaux, Lafayette et Loti et le lycée Merleau-Ponty pour se retrouver au Musée de la Marine. La foule de jeunes lecteurs a pris place sur le Radeau de la Méduse et le silence qui a accompagné la lecture a vivement impressionné le public présent. Les jeunes voix qui ont porté le chant XII de l'Odyssée ont su retrouver l'émotion d'Ulysse et de ses compagnons lorsqu'ils ont enseveli Elpénor dans le royaume de Circé, loin de sa patrie, la terreur des marins emportés par les Sirènes, Charybde et Scylla, et la solitude d'Ulysse, unique survivant de toutes ces épreuves monstrueuses.

            De nombreux passants se sont laissé surprendre par ce spectacle insolite et se sont arrêtés devant les grandes portes du Musée de la Marine pour écouter un récit vieux de 2800 ans, qui nous parle encore de l'homme, du voyage, de l'amitié.

            Madame Mottet, IA-IPR de Poitiers a félicité les élèves pour leur investissement, leur originalité et les chefs d'orchestre discrets et diligents qu'ont été les professeures et M. Roland, conservateur du Musée.