Rencontre avec Philippe Kargol, médecin et helléniste

Nos humeurs varient selon le temps : bonne humeur au soleil, mélancolie sous la pluie !

Ces changements d’humeur trouvent leur explication dans la médecine antique, avec Gallien et Hippocrate, c’est ce que nous avons découvert grâce à Philippe Kargol, un ancien élève de Merleau-Ponty qui est devenu médecin.

Ce fut une heureuse surprise : nos professeurs l’ont invité et ont réuni nos deux classes de terminale de Grec et de Latin pour l’occasion.

Il a nous a parlé du lien entre la langue grecque et la médecine car il a fait ses études à Lille, seule université de France qui propose des cours de grec : il a pu allier ainsi sa vocation médicale et sa passion pour cette langue antique. Il a aussi rédigé une brillante thèse sur Gallien, médecin grec du II° siècle après J.C. qui a enseigné à Pergame et à Rome.

Nous avons découvert la « théorie des humeurs » : elles dépendent du fonctionnement de notre corps et de son interaction avec le cosmos. Et oui nous sommes de petits éléments de l’univers, des microcosmes en lien avec les quatre éléments :

TERRE / EAU / FEU / AIR … et donc avec les saisons sèches ou humides !

C’est aussi la théorie sur laquelle se base Pythagore. Il n’a pas seulement inventé le fameux théorème mathématique. Il était aussi philosophe ( encore un mot qui vient du grec).

Par exemple, il paraît que la mélancolie est un excès de bile en automne :

μέλας , « noir » + χολή « la bile » = μελανχολία.

                                                                                                                                          Les élèves de Grec ancien et de Latin de Terminale.

Rejoignez les latinistes et hellénistes du lycée Merleau-Ponty et vous découvrirez vous aussi des choses inattendues, et pas seulement dans le domaine de la médecine. Il y en a pour tous les goûts !